Mgr Luc Ravel, Archevêque de Strasbourg, est responsable de l’Enseignement catholique de son diocèse. Il en confie l’accompagnement à Mgr Vincent Dollmann, évêque auxiliaire, référent pour l’Enseignement et la Catéchèse. Les Evêques donnent mission au Directeur diocésain de l’Enseignement catholique.

Observatoire pastoral

  • Son rôle est d'animer le réseau des APS et de mettre en oeuvre des orientation pastorales.

Plusieurs tutelles s'exercent sur l'Enseignement catholique d'Alsace :

Tutelle

Autorité de la Tutelle épiscopale : Mgr Vincent Dollmann, assisté d'un Conseil de Tutelle. Cette tutelle s'exerce sur les 4 collèges épiscopaux.

  • Séminaire de Jeunes de Walbourg
  • Collège Saint-Etienne de Strasbourg
  • Collège Saint-André de Colmar
  • Collège de Zillisheim

Autorité de la Tutelle diocésaine (par délégation de l'archevêque) : Patrick WOLFF, assisté d'un Conseil de Tutelle. Cette tutelle s'exerce sur 4 établissements dits "diocésains".

  • Lycée Charles de Foucauld, Schiltigheim
  • L'Assomption, Colmar
  • Sainte-Ursule, Riedisheim
  • ECAM Strasbourg - Europe, Schiltigheim

Le CODIEC

C'est en quelque sorte le "Parlement" de l'Enseignement Catholique d'Alsace. Il traite de tous les sujets fondamentaux touchant à l'Enseignement Catholique. Il décide, avec le Rectorat, dans le cadre de l’association avec l’Etat, de la carte scolaire, des ouvertures et des fermetures de classes et de filières. Il fonctionne en Commission exécutive (2 fois / trimestre), en Assemblée plénière (1 fois par trimestre) et avec de nombreuses commissions ou observatoires.

L’enseignement catholique d’Alsace c’est :

près de 28560 élèves accueillis dans 32 établissements

Dans le 2nd degré les internes représentent 2,3 % de la population scolaire et sont accueillis dans sept établissements. (43 % de filles et 57 % de garçons). 48 % des élèves sont demi-pensionnaires.

L’effectif total représente 1,4% de l’enseignement catholique national.